La Rafle du Vel d’Hiv, une gifle…

La Rafle du Vel d’Hiv, est une gifle en pleine figure. On se doute en arrivant que le sujet est grave, que l’on va rentrer dans un récit chargé en émotions. Quand on voit arriver un comédien avec cette prestance magistrale et qui commence par la voix d’un petit garçon qui raconte :

 » J’ai 14 ans. J’habite Vincennes. Je suis élève au collège situé à l’École du Nord, rue de la Liberté. J’ai appris à lire et à écrire à l’École de l’Ouest, rue de l’Égalité. Il y a aussi une rue de la Fraternité à Vincennes. Lorsque la rafle s’est produite, je venais d’avoir 14 ans »

On est tout de suite dans le bain « MASTERPIECE » comme disent les Américains, je ne vais pas parler du texte qui est bien choisi et à point retravaillé pour en faire ce spectacle. Je ne vous parlerais que du comédien qui transcende ici tous les rôles, passant de l’enfant à celui du narrateur. Il nous raconte la police de l’époque, citant des noms, mimant une descente d’escalier qui nous arrache les larmes.. Une descente d’escalier, des minutes interminables. Bien sûr on va au théâtre pour rire, on est bien loin du « théâtre ce soir » avec JACQUELINE MAILLANT ou de BOING BOING et son homme dans le placard. Avec la Rafle vous aurez de l’émotion et des larmes, mais quelle joie d’apprendre, quelle joie de se souvenir et quelle joie de transmettre. Au delà des mots, livres et récits, on a de l’émotion à l’état pur et c’est bien notre devoir de nous rappeler et de ramener ses enfants, de partager avec ses amis. Une pièce qui va nous faire réfléchir, qu’aurais je fait moi en 1942 ? Comme le dit GOLDMAN, qu’aurions nous fait ? il y a 75 ans seulement ? On se pose des questions et on en parle après le spectacle, on est complétement horrifié si on a oublié, on est surpris si on connait.

PHILIPPE OGOUZOn ne sort pas indifférent du spectacle de PHILIPPE OGOUZ, metteur en scène et acteur de la pièce La Rafle du Vel d’hiv, adaptation des ouvrages de Maurice RAJSFUS notamment L’opération étoile jaune, La rafle du Vel d’hiv et Chronique d’un survivant. La Rafle du Vel d’hiv, on connaît. Mais on ne connaît pas dans quelles conditions ça s’est passé. Cette adaptation au théâtre a demandé plusieurs mois de travail.

L’adaptation théâtrale des souvenirs de l’écrivain Maurice Rajsfus sur la rafle du Vel d’Hiv, la plus grande arrestation de Juifs réalisée en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Philippe OGOUZ retrace cette tragédie à travers le témoignage d’un jeune Juif issu d’une famille de Vincennes.

 

IMAGE 2 LA RAFLE
Le 16 Juillet 1942 : VENT PRINTANIER

IMAGE1 LA RAFLE
15000 Juifs dont 5000 enfants sont raflés

Le spectacle est joué avec un accordéoniste Mr Paul PREDKI (Musique, Accordéon) qui accompagne le récit avec beaucoup de talent et

qui est soutenu par un brillant jeu de lumières de Mr André DIOT (Création Lumière) qui a pour seul but de servir ce texte bouleversant.

SPECTACLE A VOIR A LA MANUFACTURE DES ABBESSESMANUFACTURE

7, rue Véron Paris 18ème (M° Abbesses ou Blanche)

DU 30 AOUT AU 11 NOVEMBRE 2017

Mercredi au samedi à 19h00 Durée : 1h20

Plein tarif 24 € – Tarif réduit 13 €

Réservation : manufacturedesabbesses.com 01 42 33 42 03

A ne pas manquer, a voir absolument …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s