CONFIDENCES

De gauche à droite : Arthur FENWICK («Maxime» / le fils), Alain DOUTEY («Georges» / le père), Marie Christine BARRAULT («Florence» / la mère), Claudia DIMIER («Amélie» / la bru)

PHOTO 3 CONFIDENCES
« Une pièce très bien écrite, tout démarre de là bien sûr, mais les Comédiens y sont pour beaucoup dans ce succès de rentrée. ALAIN DOUTEY un punch de catcheur, Marie Christine BARRAULT d’une sournoiserie à toute épreuve accompagnée de deux jeunes talents qui tiennent bien la barre, on est dans le boulevard avec cette histoire familiale, où le premier aurait du se taire, mais enfin.. »

Une mère sent toujours ce qui ne va pas. Quand Florence apprend que Georges, son mari, a battu leur fils au tennis, elle mène aussitôt l’enquête.

Elle invite donc son fils et sa bru le soir a la maison même pour savoir ce qui se passe. Elle tire les vers du nez de son mari, le mari se fait avoir et la soirée s’emballe, vire au chaos et produit des révélations inattendues pour chacun. Chacun y va de sa confidence et c’est parti pour les quiproquos de théâtre, ça s’emmêle, ça s’aggrave et ça s’…………….

Fin et drôle, Confidences raconte l’amour qui dure, le mariage, pour le meilleur et pour le pire. Confidences, la comédie du sexe, de l’amour et des secrets qui a triomphé à Broadway.

JOE DI PIETRO
JOE DI PIETRO

L’AUTEUR : JOE DI PIETRO Joe Di Pietro est né en 1961 aux USA, dans le New Jersey. Ecrivain, dramaturge, compositeur et parolier, il débute sa carrière au cours des années 1990. Il rencontre son premier succès avec la comédie musicale I Love You, You’re Perfect, Now,  Il est nommé et récompensé par plusieurs prix avec plusieurs autres comédies musicales. Parallèlement à la création de ses comédies musicales, il travaille à l’écriture de comédies et œuvres dramatiques dont CREATING CLAIRE, The last Romance et Clever Little Lies, titre original de CONFIDENCES qui est jouée à Broadway de 2013 à 2015.

NOTE DE L’ADAPTATEUR : C’est l’éternelle comédie de la vérité !

En famille comme en couple, chacun porte Eric-Emmanuel SCHMITT

un masque mais veut connaître la vérité

; cependant, une fois qu’il l’apprend,

chacun s’en trouve bien encombré. Que

faire de la vérité ? Est-il possible d’être

heureux dans une totale transparence ?

De jolis petits mensonges ne sont-ils pas

nécessaires pour organiser le bonheur au quotidien ? La comédie de Joe Di Pietro, qui a remporté un beau et long succès à Broadway, détonne dans le monde nordaméricain qui, par tradition puritaine, idolâtre la sincérité et fustige la fabulation. Des personnages attachants, une mère subtile et bavarde, un père naïf et droit, un fils viril et gaffeur, une bru tellement absorbée par son bébé qu’elle en oublie d’être femme, nous montrent les accommodements du coeur et de la réalité. Si l’amour et la sagesse triomphent ultimement ou la sagesse de l’amour, les scènes cocasses où la mauvaise foi le dispute à l’exagération nous divertissent pleinement.                                  Eric-Emmanuel SCHMITT

photo salue CONFIDENCES
Théâtre Rive Gauche, Un bon moment…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s