Les jumeaux vénitiens avec Maxime d’Aboville

PHOTO 1 LES JUMEAUX

THEATRE HEBERTOT

Un spectacle de haute qualité.

Deux jumeaux, Zanetto et Tonino, sont séparés à leur naissance : Zanetto est élevé dans la montagne, Tonino à Venise. Le premier est un crétin, le second un habile homme.  Vingt ans après, le hasard les fait arriver en même temps à Vérone pour retrouver leurs dulcinées : chacun des deux…

PHOTO 2 LES JUMEAUX

ignore que son frère se trouve dans la ville, ce qui va créer une succession de quiproquos, de situations invraisemblables et loufoques propres à semer le désordre dans les esprits et le désarroi dans les cœurs.  Duels, amours et désamours, fuites éplorées, intervention de la police, retrouvailles, emprisonnement… Pendant trois actes échevelés, Goldoni ne cesse de pousser l’action de sa comédie en mêlant rire et émotion, tendresse et gravité, sans jamais se départir de ce qui sera sa conduite d’homme de théâtre : amuser le public afin de mieux l’instruire.

PHOTO 3 LES JUMEAUX « Epoustouflant, les décors sont de haut niveau, une adaptation très moderne et le tout une adaptation réussie. On passe vraiment une excellente soirée, empreint de classicisme et de modernité. Maxime d’Aboville est le comédien qui joue le double rôle et se glisse tour à tour dans la peau de Zanetto et de Tonino. D’un brio ce jeu de Maxime d’Aboville, il passe du naïf au séducteur pour notre plus grand plaisir. Un comédien ne peut être bon que si la réplique est donné avec talent, en bref le reste de la troupe n’est pas en reste et nous délivre une adaptation de qualité pour cette comédie de Goldoni. » Allez y sans hésiter

PHOTO 4 LES JUMEAUXEn matière de Commedia Dell’Arte, Goldoni est à l’Italie ce que Molière est à la France : un observateur incisif capable de captiver son auditoire grâce à un éventail de personnages à la fois réalistes et caricaturaux. Sa pièce de théâtre Les Deux Jumeaux vénitiens  écrite en 1745 est adapté par Jean-Louis Benoît  qui choisit de remettre sur le devant de la scène sous le titre Les Jumeaux vénitiens,  un clin d’œil à son auteur pour avoir respecté le texte original . Au XVIIIe siècle les personnages des jumeaux Zanetto et Tonino étaient interprétés par le même comédien, ici le metteur en scène Jean-Louis Benoît fait pareil avec le comédien Maxime d’Aboville qui campent les deux frères séparés à la naissance puis réunis par hasard à Vérone une vingtaine d’années plus tard. Comme à la grande époque, la pièce est très drôle et très rapide, ce qui représente bien Goldoni l’un des maîtres de la comédie à la fois légère et efficace.

PHOTO 5 LES JUMEAUX.png
De très bons comédiens, de très beaux comédiens !!!

Dates et horaires & Adresse :

Calendrier   À partir du 14 septembre 2017 au Théâtre Hébertot

Horaire  Du mardi au samedi à 21h Samedi 16h30 et dimanche 16h00

Durée   Durée : 1h50, 78 bis bld des Batignolles 75017 Paris

Bonne semaine de théâtre…

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s