DEUX MENSONGES et UNE VERITE

Résumé :

Ne dites jamais à votre femme qu’elle ne vous surprend plus. Le soir de leur 27ème anniversaire de mariage, Philippe ne comprend pas que Catherine ne veuille pas admettre qu’au bout de tant d’années, ils ont la chance immense de ne plus pouvoir se surprendre. Pour lui prouver qu’il a raison, il lui propose un jeu. La règle est simple : chacun doit donner trois anecdotes le concernant, contenant deux mensonges et une vérité. Si Catherine trouve tout de suite la vérité de Philippe, lui, va vivre un enfer en essayant de découvrir celle de Catherine… Et ce n’est pas l’aide d’Édouard, son meilleur ami un peu gaffeur qui va lui faciliter la tâche.

Opinion : ♥ ♥ ♥ ♥ 

Ne jamais dire à une Femme que l’on ne peut plus la surpendre !!!

DEUX MENSONGES et UNE VERITE 1On ne peut pas dire ça à sa femme sans avoir des représailles et il surenchérit avec l’idée de jouer à un jeu « DEUX MENSONGES et une vérité », alors le début des catastrophes commencent. C’est une pièce bien écrite, elle est rapide, jouée admirablement et démarre par ce couple d’acteurs LIONEL ASTIER et RAPHELINE GOUPILLEAU. il ne faut jamais défier sa femme sans devoir en payer les conséquences. Vous allez découvrir dans quel imbroglio cet homme d’aplomb à mis les pieds, au début on ne peut s’en douter. LIONEL ASTIER tient le premier rôle avec brio et enthousiasme, qui est ici bien malmené dans ces certitudes de mari MACHO, il me fait penser à JEAN PAUL BELMONDO !

Chaque duo comique, faut un corniaud, voilà Frédéric BOURALY !Il fallait un Corniaud pour faire un bon duo comique et ce BOURVIL c’est BOURALY, onDEUX MENSONGES et UNE VERITE 2
était habitué avec scéne de ménage. Mais là il a quelque chose de plus, il lui prends de la place au rôle principal, il croit arranger les choses mais ne fait que les agraver. Il est bon dans ce rôle, cela donne un duo formidable, ils s’échangent les répliques avec une dextéritée et une finesse de jeu ; On se demande si l’un serait aussi bon sans l’autre, tellement ça marche ! Les mimiques de visage, la gestuelle du corps, tout y est afin que l’on se laisse aller dans le brurlesque avec une grande tendresse.

Six comédiens une belle palette d’artistes !!

Six comédiens, une belle troupe, on en voit de moins en moins car le cachet se divise en six. Mais là ça vaut le coup, aucun personnage n’est en trop, à gauche il y a la fille, et l’ami de la mère et son fils. Ces deux là sont présent pour entretenir un mystére mais qui est qui ? Notre « MARI MACHO » va avoir du fil à retordre avec les énigmes de sa femme. Il est tourné en bourique et il le font bien, ils sont mystérieux dubitatifs et juste !! Allez voir cette pièce qui saura vous divertir si vous aimez le boulevard et les situations complexes. La mise en scène bien amenée avec toutefois un bémol sur les décors qui sont un peu faibles au regard des situations !

Allez-y !!! du pure plaisir pour une belle soirée…

      Lionnel ASTIER       Raphaëline GOUPILLEAU        Frédéric BOURALY

Philippe MAYMAT  Esther MOREAU                         Julien KIRSCHE

Une comédie de Sébastien BLANC et Nicolas POIRET
Mise en scène Jean-Luc MOREAUSALUT DEUX MENSONGES ET UNE VERITEUN GRAND BRAVO !!!theatre rive gauche

Horaire6, rue de la Gaîté 75014 Paris Tél : 01 43 35 32 31

DEPUIS LE 17 JANVIER 2018 Du mardi au samedi à 21h Matinée dimanche 15h

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Je suis très intéressé par cet article!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s