LE CANARD A L’ORANGE ♥♥♥♥

Résumé :

Hugh Preston est un animateur-vedette de télévision, marié depuis 15 ans à Liz qu’il trompe avec de nombreuses maîtresses. Un vendredi soir, Hugh apprend que sa femme a un amant. Au pied du mur, elle avoue alors à Hugh sa liaison avec un homme avec qui elle compte partir le dimanche matin suivant. Hugh offre à sa femme de prendre les torts à sa charge, et de se faire prendre en flagrant délit d’adultère au domicile conjugal avec sa secrétaire, et invite l’amant à passer le week-end à la maison. Voici donc Liz (la femme), Hugh (le mari), John (l’amant), Patricia (la secrétaire de Hugh), plus Mme Grey (la gouvernante) et un canard récalcitrant, réunis pour un week-end au cours duquel Hugh, en joueur d’échecs qu’il est, va tout faire pour reconquérir sa reine.

Opinion: ♥♥♥ Une comédie raffinée et subtile !!!

LE CANARD 1C’est une belle comédie Anglaise que nous offre Nicolas Briançon, il a bien orchestré cette piéce qui semble régler comme du papier à musique. Il cadence à merveille entre le complot sordide et le stratége romantique, il joue aussi avec une décontraction raffiné qui n’est sans aucun doute nous rappeler cette bourgeoisie anglaise pleine de charme et de contradictions. Le jeu est appuyé, on voit où il veut en venir, mais on y va quand même. Il est brillant Nicolas Briançon, il méne la danse en laissant avec élégance, le jeu aux autres comédiens. Bravo Nicolas pour cette belle performance !

LE CANARD 2Cette pièce nous porte dans un air Vintage, cette comédie sans prétention s’impose par sa finesse et son élégance pour nous conduire à une machination amoureuse bien calculée. Les autres comédiens ne sont pas en reste, ANNE CHARRIER magnifique poétesse folle dans BOJANGLES, nous emerveille par son jeu naturel et sincére. Ici elle est manipulée par MACHIAVEL mais elle le sait et tout va bien, elle vole dans le romantisme. François Vincentelli est un acteur BELGE, il a un accent belge dans la pièce, hasard ? Son accent est appuyé au début et s’estompe gentiment. Il incarne ici le bellâtre, sois beau et tais toi, mais il le fait avec brio et l’on comprend qu’une femme parte avec lui, beau et charismatique. Il représente l’amant parfait qui serait la vengeance d’une femme délaissée.

LE CANARD 3Alice Dufour est merveilleuse, je ne suis pas d’accord avec toutes ces bloggeuses feministes qui minimise son jeu parce qu’elle posséde une beauté fulgurante. Elle est bien mise en valeur ici comme l’amante parfaite, elle n’est pas en retrait mais positionné dans la justesse de son rôle. On sent bien sûr que Nicolas Briançon est l’acteur chef d’orchestre mais tout le monde se laisse mener dans sa danse envoutante, celle du charme et du raffinement. On sent qu’il la posséde mais n’en veux pas car il poursuit un dessein bien traçé, celui de récupérer sa femme coûte que coûte même si il faut passer dans les bras du diable représentée par une femme envoutante et magnifique secrétaire jouée ici par ALICE DUFOUR.

Une belle troupe avec MASTER Nicolas Briançon, ALLEZ -Y …

SALUT LE CANARD

théâtre de la michodièreThéâtre de la Michodière

4, Rue de la Michodière, 75002 Paris

Téléphone: 01 47 42 95 22

Horaire
A partir du 22 janvier 2019
Du mardi au samedi à 20h30

Matinées le samedi 16h30 et le dimanche 15h30

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Elsa M dit :

    J’ai passé un excellent moment également, Alice Duffour joue merveilleusement bien.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s